jeudi 26 septembre 2013

Le premier terma français



Sādhanā de la Raison et de l'Être suprême


Hommage à la Liberté éclairée et éclairante 

Invocation de la lignée

Montesquieu, qui posiez les fondements, accordez-nous votre attention
Voltaire, qui combattiez l’Infâme, accordez-nous votre attention
Rousseau, Inventeur du contrat social, accordez-nous votre attention
Diderot, Père de l’Encyclopédie, accordez-nous votre attention
Beaumarchais, Prince des chantres, accordez-nous votre attention
Condorcet, grand Ingénieur des lois, accordez-nous votre attention
Jules Ferry, à la barbe fendue, qui avez traversé les océans pour y porter la laïcité, accordez-nous votre attention
Vous tous qui avez posé les pavés de la route des libertés, tournez votre regard vers tous les peuples de la terre, et guidez nos pas.

- Préalablement, dans le temple républicain, on dispose sur l’autel les produits de terroir de toutes les régions de France -

Refuge et développement de la motivation de porter les Lumières

Je prends refuge en le maṇḍala de la Mère de la République, en la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, la Déclaration universelle des droits de l'homme, ainsi qu’en les grandes lumières de la patrie.

Je ferai triompher la raison sur la foi et la croyance en apportant la lumière à tous. Et je jure d'anéantir les oppresseurs, de faire sortir tous les hommes de la nuit profonde et de les établir en la liberté éclairée et éclairante.

Génération de la divinité

Ohé ! De la vacuité de la libre conscience apparaît le sigle RF
Qui se transforme en un bonnet phrygien rouge, marqué d’une cocarde tricolore
De celle-ci émanent des rayons de lumière bleus, blancs, rouges
Qui partent vers les Champs Élysées où reposent sages, héros et grands hommes,
Qui avaient consacré leurs vies à la Chose publique
Les lumières leur présentent des produits du terroir, en échange de leur scrutin
Et viennent se fondre dans la cocarde tricolore, qui vibre, brille, grossit
Et se transforme en la glorieuse Marianne-à-la-blanche-poitrine
Elle porte le bonnet phrygien rouge, symbole de liberté,
Au sommet duquel se tient le coq gaulois, les ailes dépliés, et rugissant comme un lion,
De sa main droite elle lève l’étendard sanglant dans le ciel
Dans sa main gauche elle tient la tête fraîchement guillotinée du Méchant Monarch
Son pied droite prend appui sur le corps du roi, tandis que le gauche écrase un curé
Elle est entourée par toutes les institutions républicaines, les chantres des médias, les académiciens en grande tenue etc., et précédée de la garde républicaine, de chars Leclerc, de Rafales et de drones.

Consécration de la divinité visualisée

De la cocarde tricolore épinglée sur son bonnet émanent des lumières bleues, blanches et rouges qui vont aller vers la Bastille céleste, présenter des offrandes aux âmes bienheureux des immortels de la République éternelle et recueillir leur scrutin. En retournant elles se fondent en Marianne, qui désormais incarne tous les aspects de la République éternelle.

Offrandes

Des jeunes filles représentant toutes les régions de France, en habits traditionnels, viennent porter les produits emblématiques de terroir et les présentent à Marianne qui les accepte avec bienveillance.

Ô Mère de la République, veuillez accepter ce qu'il y a de mieux en France : les 300 fromages, les vins de Bordeaux, de Bourgogne, les Côtes-du-Rhône et autres grands crus, les saucissons de Strasbourg, le Jésus de Lyon, le jambon de Bayonne et les meilleures spécialités en salaison et charcuterie sèche, les plus excellents onguents et produits cosmétiques, la maroquinerie haut de gamme, les plus belles créations de la haute couture, des remèdes efficaces contre toutes les maladies préparés par des laboratoires de renom     

Louanges

"Tout émane de toi, grande et première cause
Tout s'épure aux rayons de ta divinité
Sur ton culte immortel, la morale repose
Et sur les moeurs, la liberté.

Pour venger leur outrage et la gloire offensée
L'auguste liberté, ce fléau des pervers
Sortit au même instant de la vaste pensée
Avec le plan de l'univers.

Dieu puissant ! elle seule a vengé ton injure
De ton culte elle-même instruisant les mortels
Leva le voile épais qui couvrait la nature
Et vint absoudre tes autels.

O toi ! qui du néant ainsi qu'un étincelle
Fis jaillir dans les airs
L'astre éclatant du jour
Fais plus... verse en nos cœurs ta sagesse
Embrasse nous de ton amour.

De la haine des Rois, anime la Patrie
Chasse les vains désirs, l'injuste orgueil des rangs
Le luxe corrupteur la basse flatterie
Plus fatale que les tyrans.

Dissipe nos erreurs, rends nous bons, rends nous justes
Règne, règne au delà de toute illimité
Enchante la nature à tes décrets augustes
Laisse à l'homme sa liberté."

- Réciter à trois reprises cette prière composée par Desorgues-

Visualisation et récitation du mantra


Sur le lotus dans cœur de Marianne se tient la cocarde tricolore, rayonnant des lumières tricolores, et entourée du mantra Liberté, Égalité, Fraternité. En récitant le mantra, celui-ci tourne autour de la cocarde, dont le rayonnement devient plus intense. Les lumières fusent partout dans le monde, anéantissent les oppresseurs, chassent les ténèbres, et établissent les peuples dans la liberté, l’égalité et la fraternité. Les lumières reviennent et se fondent en Marianne. Le corps de celle-ci se réduit, jusqu’à disparaître dans la cocarde, qui vient se fondre en notre cœur. A cet instant, il n’y a plus rien à visualiser. Expérimentez cet état d’esprit qui au-delà de toute fabrication et libre d’artifices. Restez dans cet état de vacuité, sans pensée, aussi longtemps que vous le pouvez.

Au sortir de la méditation, vous réapparaissez pleinement citoyen, indifférencié de Marianne, et pouvez vaquer à vos occupations éclairées et éclairantes.

Dédicace et renforcement des engagements pris

Par la dédicace des mérites à la République éternelle, vous renouvellez l’engagement que vous aviez pris au début de la sādhanā. La sādhanā se termine en récitant les termes de votre engagement de libérer tous les êtres avec foi et compassion.

Terma trouvé dans l'imagination trop fertile d'un Cerveau Malade de l'Autre pays des fromages.

īḥthī samaya rgya rgya rgya

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...