vendredi 10 décembre 2010

Vers autobiographiques de Géshé Chékawa



J'ai quitté mon pays et mes proches
J'ai pratiqué la vertu de façon désintéressé
Dans la résidence de mon instructeur
J'ai pratiqué l'étude, la réflexion et la méditation avec vertu
Aussi, si je devais mourir maintenant, je n'aurai pas de regret

Je n'ai pas vénéré mes proches comme des dieux
J'ai porté des habits ordinaires et gardé un profil bas
Quelques soient mes compagnons, je n'ai jamais montré de déception
Je n'ai recherché ni renommée, ni fortune
Aussi, si je devais mourir maintenant, je n'aurai pas de regret

Je n'ai pas pris part aux coutumes et protocoles séculières ou religieuses
Je n'ai pas traité les bienfaiteurs comme des dieux
J'ai décliné l'hospitalité des religieuses
J'ai suivi l'exemple d'un grand saint (S. mahāṛṣi )
Aussi, si je devais mourir maintenant, je n'aurai pas de regret

Ceux qui possèdent beauté et richesses
Je ne les ai jamais flattés
Je n'ai pas vécu de prêts ni de commerce
Je n'ai pas construit de maisons, ni tenu de monastère
Aussi, si je devais mourir maintenant, je n'aurai pas de regret

Après avoir dit ces paroles, il est décédé.

***

[1] Deb ther sngon po (Chendu) pages 336-337 Blue Annals page 275

Géshé Chékawa ('chad kha ba ye shes rdo rje 1102–1176) est l'auteur de l'entraînement de l'esprit en sept points (T. blo sbyong don bdun ma), une instruction spécialement conçue pour des périodes difficiles (S. kaliyuga).

Voici la conclusion de son texte :
Au temps de l'âge de cinq dégénérescences
Voici le moyen de les transformer en la voie de la bodhi.
Voici l'essence du nectar des instructions orales
Transmises depuis la tradition du sage de Suvarnadvipa.

Ayant réveillé le karma d'un entraînement ancien,
Pressé par mon intense dévouement,
J'ai dédaigné malheur et calomnie,
J'ai reçu l'instruction orale qui dompte la fixation du moi.
Maintenant, même à l'heure de ma mort, je n'aurai pas de regrets.
- L'entraînement de l'esprit, Seuil Sagesses, p. 197 (avec quelques petites modifications)

Texte tibétain en Wylie

Rang gi rnam thar rnams tshigs su bcad de/
Yul dang bshes gnyen rab spangs te/
‘dzin chags med pa’i gde rtsa byas/
Bshes gnyen bzhugs pa’i sa phyogs su/
Thos bsam sgom gsum gde rtsa byas/
Da ni shi yang mi ‘gyod do/
Lha ru nye du ma mchod cing/
Hrul po’i gos gyon dman sa bzung/
Su dan ‘grogs kyang yid ma phyung/
Grags pa ma bsgrubs nor ma bsags/
Da ni shi yang mi ‘gyod do/
Mi chos lha chos ris srid dang/
Yon bdag lha bzhin mchod pa dang/
Ban mo’i bsnyen bkur rnams spangs te/
Drang srong chen po’i rnam thar spyad/
Da ni shi yang mi ‘gyod do/
Byad bzhin can dang nor can la/
Tsogs sogs bnyen bkur ma byas shing/
Bun skyed ma byas tshong ma byas/
Mkhar las ma byas gzhi ma gzung/
Da ni shi yang mi ‘gyod do/

Shes pa la sogs pa gsungs nas gshegs so/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...