mercredi 16 juin 2010

Oeuvre : Caryagiti 22

L'existence (S. saṃsāra) et la quiétude (S. nirvāṇa) que l'on crée soi-même
Sont une distorsion (T. log lta S. mithyā) par laquelle on s'asservit
Moi, qui suis dans l'absence de conception (T. bsam med S. acintya) je ne les connais pas[1],
Comment peut-il y avoir une existence (T. srid pa S. bhāva) avec une naissance et une mort ?
Comment y aura-t-il naissance et mort ? De même
Il n'y a pas de différence[2] entre les vivants et les morts
Ceux ici-bas qui craignent[3] la naissance et la mort
Font de l'alchimie (T. gser 'gyur bcud len S. rasāyana)[4]
Et voyagent dans des [mondes] mobiles et immobiles (Apb. sacarācara)[5]
[Mais] comment seraient-ils libres de la vieillesse et de la mort ?
De la naissance vient l'agir (S. karma), de l'agir la naissance
C'était l'instruction de l'absence de conception (S. acintya T. bsam med) enseignée par Saraha

***

[1] Le yogi ne les connaît pas, car il ne les conçoit pas.
[2] Munidatta ajoute qu'ils sont indissociables du point de vue de la part connaturelle (sahaja), le point de vue de Saraha, le yogi de l'absence de conception.
[3] Kvaerne explique que la traduction à la négative en tibétain est une erreur. Saraha oppose le yogi authentique qui se situe en dehors du
saṃsāra au yogi qui veut se constituer un corps immortel et qui ainsi, bien qu'en voyageant dans des mondes merveilleux, restera dans le saṃsāra. Apb. jā ethu jāma maraṇa bi saṅkā. Gérard Huet : śaṅkā [śaṅk] f. inquiétude, appréhension, peur | soupçon, méfiance, crainte; doute, hésitation — ifc. croyance, supposition
[4] so karaü rasa rasānere kaṃkhā. Saraha s'attaque aussi aux adeptes du rasāyana dans son DKG. Virūpa dit qu'ils ruinent leurs familles, le mercure étant une matière très recherchée à l'époque.
[5] g.yo ba mi g.yo ba se trouve aussi dans le HVT chapitre 8 "sthiracalam" The Concealed Essence p. 102.

Version en Tibétain (Wylie)

rang gi rtogs byas 'khor ba mya ngan 'das//
log ltas 'jig rten rang nyid ching bar byed//
bdag gis mi shes bsam med rnal 'byor pa//
skye dang 'chi ba'i srid pa ji ltar yin//
ji ltar skye dang 'chi ba de bzhin du//
gson dang shi ba dag la khyad par med//
gang 'dir skye 'chi dag la the tshom med//
de byed gser 'gyur bcud len sgrub par byed//
gang gi g.yo dang mi g.yor bcas par 'khyam//
de rnams rga dang 'chi bar cis mi 'gyur//
skyes las sam ci ste las las skye//
sa ra has smras bsam med pa de chos//

Version en apabhraṃśa

apaṇe raci raci bhaba nirbāṇā/
michẽ loa bandhābae apaṇā//
ambhe na jāṇahũ acinta joi/
jāma maraṇa bhaba kaïsaṇa hoi//
jaiso jāma maraṇa bi taïso/
jībante maalĕ nāhi biśeso//
jā ethu jāma maraṇe bi saṅkā//
so karaü rasa rasānere kaṃkhā//
je sacarācara tiasa bhamanti/
te ajarāmara kimpi na honti//
jāme kāma ki kāme jāma/
Saraha bhaṇanti acinta so dhāma//

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...